Les rendez-vous culturels du weekend

à 12:15
Pour sa deuxième édition à Marrakech, 1-54 Contemporary African Art Fair présentera 18 galeries internationales et le travail de plus de 65 artistes en herbe ou reconnus. © Cisco Asr Ennour

Entre un concert de jazz, un atelier d'initiation à l'art du zellige ou encore une séance d'un film indien sur un rappeur des bidonvilles, les possibilités de se divertir ne font pas défaut ce weekend. Sélection.

  • Jazz Big Band 

Marina Vinogradova, une talentueuse chanteuse du Berklee College of Music de Boston, animera ce concert de jazz signé par l'Orchestre Symphonique Royal. Après le succès du ballet ''Casse-noisettes'', ce nouveau programme est dirigé par Oleg Reshetkin. Prix: 100 dirhams.
Quand? Samedi 23 février et dimanche 24 février à 20h.
Où? Théâtre Mohammed VI à Oujda (23/02) et Centre culturel Al Horria à Fès (24/02).

  • 1-54 Contemporary African Art Fair 
© Cisco Asr Ennour

Pour sa deuxième édition à Marrakech, 1-54 présentera 18 galeries internationales et le travail de plus de 65 artistes en herbe ou reconnus. On compte notamment Mahi Binebine, Hicham Benohoud, Najia Mehadji parmi les artistes marocains. Comme pour sa première édition, la foire d'art contemporain africain collabore avec les institutions locales de la ville rouge telles que le musée YSL ou encore le MACAAL. Programme complet ici.
Quand? Samedi 23 et dimanche 24 février.
Où? La Mamounia, Marrakech.

  • Bnat Houwariyate

Amateurs de musique chaâbi et d'aïta, ne manquez pas Khadija El Warzazia et sa troupe Bnat Houwariyate pour un spectacle explosif de chants et de danses rythmés par le bendir. Accompagnées par la danseuse Esraa Warda, elles retraceront le répertoire traditionnel des musiques inspirées du malhoun. Prix: 100 dirhams avec une consommation incluse. Evénement interdit aux moins de 18 ans.
Quand? Samedi 23 février à 19h.
Où? Le Backstage, 138, angle Bd Zerktouni et Bd Anfa, Casablanca.

  • Atelier d'initiation au zellige traditionnel

Le musée Slaoui a fait appel à un maître passionné pour proposer une série d'ateliers de découverte de l'art de la mosaïque marocaine et de création de motifs personnels. L'occasion d'en apprendre davantage sur l'histoire et les gestes ancestraux de cet élément fondamental de l'architecture arabo-andalouse. A partir de 4 ans. Prix: 300 DH par personne, par atelier. Inscription par mail [email protected]
Quand? Samedi 23 février de 11 à 13h.
Où? Musée de la Fondation Abderrahman Slaoui, 12, rue du parc, Casablanca.

  • Rencontre avec Abdeslam Mrini

Organisée par l'association Al Kantara Tanger, cette rencontre fera l'objet d'une discussion sous le thème "Culture, caricature et engagement" avec le célèbre caricaturiste Abdeslam Mrini. Ce dernier a dessiné des caricatures pendant une trentaine d'années pour treize journaux régionaux, nationaux et arabes.
Quand? Samedi 23 février à 17h.
Où? Atelier Bellali Borj Elhajoui, Bab Dbagh, médina de Tanger.

  • Sur le chemin d’une consommation responsable !

L'Institut français organise un parcours d'une journée pour sensibiliser sur la consommation responsable. Au programme: interventions artistiques, récré-arts avec l'Association Divers'Cité, ateliers enfants, débats, rencontres, marché paysan, troc livre... En bout de course, un bilan écologique total par personne avec des défis à relever dans son quotidien. Bien vu la projection du film documentaire "Après demain" réalisé par Cyril Dion et Laure Noualhat, suivi d’un débat. Programme complet ici.
Quand? Samedi 23 février de 10h à 21h.
Où? L'Institut français de Casablanca, 121 bd Zerktouni.

  • Concert du maâlem Khalid Sansi 

Le maâlem Khalid Sansi fera honneur au public rbati avec un concert mêlant musiques fusion et danse contemporaine. Artiste polyvalent, Khalid s'intéresse depuis son plus jeune âge à la danse contemporaine et rejoint en 2006 la compagnie 2Kfar, avec laquelle il conçoit plusieurs projets de danse en y apportant sa touche gnaoua. Entrée à 50 dirhams.
Quand? Samedi 23 février à 20h30.
Où? 3zem,12 rue Zaouia, Akkari, Rabat.

  • Gully Boy

Sorti la semaine dernière, ce film raconte l'histoire d'un couple de jeunes, Murad et Safeena qui rêvent de s'enfuir de leur ghetto de Bombay et réaliser leurs rêves. Safeena veut devenir chirurgienne, quant à Murad, il est passionné par le rap. Il va connaître une carrière fulgurante après la publication sur Internet de la vidéo de son premier rap...
Quand? Voir programmation des salles de Mégarama.
Où? Tous les Mégarama.

  • Essaken

Inspirée du poème "ksidat Sidi kadour Elalami", la pièce théâtrale "Essaken" illustre les relations humaines fondées sur la malice et la trahison. Du jour au lendemain, des amis de Sidi Kaddour Elalami s'approprient illicitement sa maison et celui-ci se retrouve sans domicile. Khdija, sa sœur, prendra sa défense à son insu, ce qui la met en confrontation avec Abdelhak, un ami devenu ennemi, et son épouse Zahia...
Quand? Samedi 23 février à 20h30.
Où? Le Studio des Arts Vivants, 38, bd Abdelhadi Boutaleb, ex-route d'Azzemour, Casablanca.