Décès du violoniste Marcel Botbol à Paris, des suites du coronavirus

Le violoniste marocain Marcel Botbol est décédé ce matin à l’hôpital Bichat, à Paris, où il était en réanimation depuis une semaine après avoir contracté le coronavirus. 

« Il était parti à Paris pour une fête familiale le 10 mars dernier et avait du y rester à cause de la fermeture des frontières », nous informe Maurice Elbaz, un proche du défunt et producteur de son frère, le chanteur Haïm Botbol.

« Il avait des problèmes cardiaques, il n’a pas supporté le virus comme beaucoup de personnes âgées », précise le producteur qui ne sait pas vraiment où le musicien sera inhumé vu le contexte actuel.

« Marcel était un violoniste exceptionnel et talentueux, spécialiste du gharnati. Depuis 30 ans, il tenait un restaurant-cabaret, le Marcelo, à Tanger, où beaucoup de chanteurs y ont fait leurs armes comme Zakaria Ghafouli », raconte Maurice Elbaz, producteur à Casablanca depuis près de vingt ans.

Né en 1945 à Fès, Marcel Botbol appartenait à une grande famille d’artistes réputés au Maroc. Il s’était également fait remarquer au cinéma jouant son propre rôle dans le film « L’Orchestre de Minuit » (2005) de Jérôme Cohen Olivar. Le réalisateur a rendu hommage à son ami sur sa page Facebook.