Rabat: décès de cinq bébés prématurés à l’hôpital Ibn Sina

à 9:47

Quelques mois après le drame de la maternité des orangers à Rabat qui a coûté la vie à trois bébés, cinq enfants nés prématurément sont morts à l’hôpital Ibn Sina de Rabat à cause d’une coupure d’électricité.

La ville de Rabat connaît son second drame dans ses maternités et hôpitaux, rapporte Al Massae dans son édition du mercredi 10 avril 2019. La même source ajoute que cinq bébés nés prématurément ont rendu l’âme samedi soir à cause d’une coupure d’électricité survenue dans le quartier qui abrite l’hôpital d’enfants du centre hospitalier d’Ibn Sina à Rabat.

Selon Al Massae, la coupure d’électricité a commencé à 7h30 samedi dernier et a duré plus d’une heure, ce qui a affecté le service réanimation du CHU, ou se trouvaient les nourrissons. Les cinq bébés sont tous morts dans les 24 heures qui ont suivi la coupure d’électricité.

Soutenus par des ONG, les familles des victimes ont demandé au ministère de la Santé de diligenter une enquête pour définir les responsabilités et comprendre les tenants et les aboutissants de cette affaire, affirme Al Massae. Pour leur part, les ONG pointent du doigt l’inactivation du groupe électrogène de secours dont la principale tâche est d’alimenter l’hôpital en énergie en cas de coupure d’électricité.