« Shame on you FIFA »: un Marocain arrêté en Russie à cause de son t-shirt

7402

« Honte à toi FIFA », pour ces mots imprimés sur son t-shirt, un supporter maroco-américain a subi les foudres des autorités russes. Yassine Omairy, basé à Orlando aux Etats-Unis a fait le déplacement à Kaliningrad, comme beaucoup de marocains pour encourager les Lions de l’Atlas qui affrontaient hier soir, l’Espagne. Interpellé dans le stade, le jeune homme s’est emparé des réseaux sociaux, vidéo à l’appui pour se défendre.
Alors qu’il assistait au match, un représentant des autorités russes a demandé au supporter de retirer son t-shirt où il était écrit « honte à toi FIFA » en anglais. Ni une, ni deux, le jeune marocain a filmé l’échange avec le policier russe qu’il a partagé sur ses réseaux sociaux. Une vidéo qui est devenue virale, puisqu’elle a été partagée par plus de 8 000 personnes.

En se référant aux statuts Facebook du supporter, on apprend que celui-ci s’est vu retirer son passeport. Même s’il n’a pas pu assister à l’intégralité du match, le maroco-américain a tenu à remercier les ambassades marocaines et américaines pour leur soutien. Il a ainsi pu récupérer ses pièces d’identité et être encouragé par tous les Marocains qui ont été nombreux à prendre parti pour ce supporter engagé.
 

« Dieu merci, j’ai récupéré mon passeport! Tout va bien maintenant, dommage que je n’ai pas pu voir tout le match. Merci à tous mes amis qui ont appelé pour avoir de mes nouvelles et tous mes remerciements aux ambassades américaines et marocaines aussi. Je n’ai aucun regret ou doute concernant ce que j’ai fait et pour être honnête, si c’était à refaire, je le ferai encore une fois… Je suis plutôt sûr que vous ressentez la même chose », a écrit le supporter sur Facebook.
Pour rappel, le Video Assistant Referee (VAR) a été mis en place pour la première fois pour la Coupe du Monde 2018. Il consister à revisionner à la demande des arbitres, des actions, des ratés ou des erreurs. Les Marocains ont été nombreux à crier à l’injustice suite aux matchs contre le Portugal ou encore l’Espagne.