Maroc-Burkina faso: ce qu’il faut retenir du premier match sous l’ère Vahid

Les Lions de l’Atlas n’ont pas pu faire mieux qu’un match nul vendredi soir face au Burkina faso en amical. L’équipe nationale s’est affichée pour la première fois, après l’échec cuisant de la CAN. Sous la houlette du nouvel entraineur Vahid Halilhodzic, les joueurs de l’EN ont livré une humble prestation. Ce qui laisse envisager que le Bosniaque aura la lourde tâche de reconstruire une équipe démolie par la récente déconvenue.

La sélection marocaine a été tenue en échec par le Burkina faso hier soir lors d’un match amical disputé au grand stade de Marrakech. Les Lions de l’Atlas  se sont montrés avec une pâle prestation face à une équipe solide dotée d’un grand potentiel technique.

Cette rencontre a été la première pour le Bosniaque Vahid Halilhodzic. Ce dernier devra remercier son défenseur Zouheir Feddal qui lui a fait éviter une première défaite avec les Lions, en signant le but égalisateur dans les dernières minutes de la rencontre. Cependant, un grand travail attend l’ancien coach du Raja pour redonner de la vitalité à son effectif.

Feddal-Abdelhamid, un duo pas si rassurant 

Lors de sa première rencontre, Vahid a opté pour le duo Abdelhamid-Feddal en défense centrale. Ces derniers se sont montrés fébriles face aux assauts des Burkinabés, laissant beaucoup de failles. Les deux stoppeurs ont certes mené pour la première fois la ligne défensive des Lions. Toutefois, Vahid devra revoir la compatibilité de ses deux joueurs.

Vahid à la rescousse de Ziyech

La malédiction des pénaltys poursuit toujours Hakim ZiyechLe médian de l’Ajax est vraisemblablement hanté par la déception de la CAN. Et surtout par son pénalty raté face au Bénin qui aurait pu qualifier le Maroc en quart de finale. Hier, Ziyech a encore une fois raté le coche.

Vahid a pris la défense de Ziyech lors de la conférence de presse tenue après le match. Le sélectionneur national a appelé à soutenir Hakim Ziyech pour lui redonner confiance avec la sélection, car, a-t-il dit, ce joueur reste l’un des meilleurs gauchers évoluant dans les championnats européens et a une grande valeur ajoutée pour la sélection.

Les Lions en maque d’un vrai attaquant buteur

Inefficace offensivement, les Lions semblent toujours en manque d’un attaquant buteur. Vahid Halihodzic devra trouver un profil possédant des qualités adéquates au jeu africain. Hier, Rachid Alioui , connu certes par sa pertinence dans ses tirs n’a pas brillé dans ce poste. Il en va de même pour Azaro. Cette sérieuse problématique persiste encore. Le coach de l’EN devra dénicher un attaquant approprié au style de jeu qu’il voudrait instaurer dans son effectif.