Le non-fonctionnement de la VAR ne pourra pas justifier de retrait, avertit la FRMF

288

La VAR a été officiellement lancée au Maroc la semaine dernière. Pour éviter toute polémique, la FRMF a tenu à rappeler que l’assistance vidéo à l’arbitrage n’est cependant pas indispensable au déroulement des matchs. Les détails.

La VAR a fait son entrée au Maroc. Un dispositif qui peut toutefois tomber en panne à n’importe quel moment. Mais cela ne donne pas l’autorisation aux clubs marocains de déclarer forfait, rappelle la fédération royale marocaine de football.

La FRMF a envoyé une note aux clubs de la Botola pour les mettre en garde contre tout abandon de match à cause de l’indisponibilité de la VAR. Selon Al Akhbar, qui rapporte cette information dans son édition du vendredi 21 février, l’instance dirigeante du football national a fait savoir que les matchs devront se dérouler comme prévu même si l’assistance à l’arbitrage vidéo est en panne.

« Lorsque la « VAR » programmée pour une rencontre est non opérationnelle soit avant ou en cours du match, suite à des causes techniques, cet incident n’aura aucun impact ni sur le déroulement de la partie ni sur son résultat, et ne donne aucun droit au recours à des réclamations ou réserves », indique la FRMF dans la correspondance envoyé aux équipes.

La FRMF a par ailleurs précisé que si la panne de la VAR est du à un acte prémédité, ou sabotage, cela pourrait conduire les personnes impliquées à des poursuites judiciaires.

Rappelons qu’après avoir fait ses débuts en demi-finale et finale de la Coupe du Trône, la VAR a été officiellement lancé vendredi dernier lors de la rencontre qui a vu s’imposer l’IRT contre le FUS de Rabat dans le cadre du championnat.