Football: après Messi et Ronaldo, Xabi Alonso jugé à Madrid pour fraude fiscale

L’ancien international espagnol Xabi Alonso a été jugé par un tribunal madrilène, pour une fraude fiscale présumée de deux millions d’euros entre 2010 et 2012, et pour laquelle le parquet réclame cinq ans de prison.

 

Le procès devant l’Audience provinciale de Madrid a débuté lundi à 10h00 et s’est poursuivi jusqu’à mardi, en présence de l’ancien milieu de terrain du Real Madrid, selon un porte-parole du tribunal.

«Je serais préoccupé si je pensais que j’avais quelque chose à cacher, ou s’il y avait quelque chose que je n’avais pas bien fait, mais comme ce n’est pas le cas, je vais de l’avant», avait déclaré en janvier Alonso, qui entraîne actuellement la réserve de la Real Sociedad à Saint-Sébastien.

Le parquet de Madrid estime que l’ancien joueur de l’équipe de Saint-Sébastien, de Liverpool, du Real Madrid et du Bayern de Munich, aujourd’hui âgé de 37 ans, a utilisé une société basée sur l’île portugaise de Madère pour éviter de déclarer au fisc espagnol des revenus tirés de ses droits à l’image.

Le parquet a requis cinq ans d’emprisonnement et quatre millions d’euros d’amende contre Alonso, son conseiller fiscal Ivan Zaldua et l’administrateur de la société portugaise Ignasi Maestre.

Il demande aussi que le joueur verse au fisc la somme dissimulée avec des intérêts. Le tribunal de Madrid où avait été menée l’instruction avait d’abord classé l’affaire, en considérant qu’il s’agissait seulement d’un cas d’optimisation fiscale, mais le parquet et le fisc avaient contesté ce classement et le dossier avait été rouvert.

Ces dernières années, le fisc espagnol a ciblé de nombreux footballeurs vedettes, dont les superstars Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, tous deux condamnés à payer de grosses amendes pour fraude fiscale.