Vidéos. Deux navires de guerre américain et russe évitent de justesse la collision

Les Etats-Unis comptent protester auprès de la Russie pour le comportement « dangereux et non professionnel » d’un destroyer russe qui a failli entrer en collision avec un croiseur américain vendredi dans le Pacifique. Dans une déclaration à la presse, le ministre américain de la Défense ar intérim Pat Shanahan a indiqué que cet incident « ne nous empêchera pas de poursuivre nos opérations ».

La marine américaine, qui a diffusé une vidéo de l’incident, a indiqué que le destroyer russe s’était approché de 15 à 30 mètres du Chancellorsville, contraignant le navire de guerre US à faire marche arrière pour éviter un crash. Le Chancellorsville était en train de récupérer son hélicoptère à bord lorsque le navire russe s’est approché de lui, a indiqué la US Navy, ce qui signifie que le croiseur devait maintenir un cap et une vitesse stables.

« Nous considérons les actions de la Russie lors de cette interaction comme étant dangereuses, non professionnelles et contraires au Règlement international pour prévenir les abordages en mer (RIPAM) », a soutenu la marine américaine dans un communiqué.

Il y a deux semaines, des avions F-22 américains avaient intercepté quatre bombardiers et deux chasseurs russes Su-35 au large des côtes de l’Alaska, selon un communiqué du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord.