Vidéo. Migrants: un ministre luxembourgeois s'insurge contre les propos de Matteo Salvini

à 18:20

«Et merde alors !». Le chef de la diplomatie luxembourgeoise a vertement réagi à l'attaque de Matteo Salvini qui a estimé que le Luxembourg voulait importer des «esclaves» africains pour pallier son manque de main-d'œuvre et son déficit démographique.

Une assertion du ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini, qui a comparé les migrants africains à des esclaves, a provoqué vendredi à Vienne une réaction indignée du ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asselborn.