Vidéo. Irak: les États-Unis bombardent une île «infestée» par Daech

Le 10 septembre dernier, l'armée américaine a bombardé l'île de Qanus, en Irak. DR

Trente-six tonnes de bombes ont été larguées mardi par l’armée américaine sur l’île de Qanus, au nord du pays.

L’armée américaine a publié mardi une vidéo dans laquelle elle bombarde l’île de Qanus, en Irak, dans la province de Salah al-Din. Sur les images publiées sur Twitter, on aperçoit de nombreuses bombes exploser sur cette petite langue de terre sur le fleuve Tigre, au nord du pays. «Voici ce qui arrive quand nos F-15 et F-35 larguent 36 tonnes de bombes sur une île infestée par Daech», a commenté un porte-parole de l’opération américaine en Irak et en Syrie sur le réseau social.

Officiellement, cette frappe doit permettre à la coalition et aux services antiterroristes irakiens de battre l’État islamique sur cette zone. «L’île est connue pour être un centre de transit et un havre de paix pour Daech», a indiqué l’USAFCENT, la Force aérienne des États-Unis, dans un communiqué. «La coalition applique des normes rigoureuses en matière de ciblage et fait des efforts extraordinaires pour protéger les non-combattants», a-t-on ajouté. Selon les médias américains, aucun civil n’habitait la zone, même si aucun bilan officiel n’a été publié.