H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, a présenté ce mercredi ses condoléances au royaume après le décès de deux militaires du contingent des Forces Armées Royales (FAR) de la Mission Multidimensionnelle de Stabilisation des Nations Unies en Centrafrique (MINUSCA).

    Ces décès s’ajoutent à la mort, dimanche dernier, d’un soldat marocain de la MINUSCA lors d’un échange de tir avec un groupe armé anti-Balaka ayant attaqué une patrouille du contingent des FAR à Bangassou.

    Le secrétaire général de l’ONU a également appelé les autorités centrafricaines à enquêter rapidement sur ces faits et sur toutes les attaques antérieures dans les plus brefs délais et à traduire les auteurs en justice.

    Le chef de l’Onu s’est dit profondément préoccupé par les combats dans le sud-est de la République centrafricaine, les tensions interethniques et les manœuvres de ceux qui visent à faire dérailler le processus de stabilisation dans le pays.

    Guterres craint que si cette situation persiste, celle-ci risque de compromettre les résultats obtenus durement dans la perspective d’une paix durable.

    Le secrétaire de l’ONU a ainsi appelé toutes les parties à mettre un terme à la violence et à prendre les mesures nécessaires pour éviter une nouvelle détérioration de la sécurité fragile dans le pays.

    Cet incident, dans lequel un autre soldat marocain a été légèrement blessé, porte à neuf le nombre des Casques bleus tués à Bangassou depuis le début de 2017.

    Share.

    Comments are closed.