Otan: Trump juge l'Allemagne «prisonnière» de la Russie

251

Le président américain Donald Trump a accusé aujourd’hui l’Allemagne d’être « prisonnière » de la Russie car elle achète à Moscou « une grande partie de son énergie », avant l’ouverture d’un sommet de l’Otan à Bruxelles.
« L’Allemagne est prisonnière de la Russie parce qu’elle tire une grande partie de son énergie de la Russie », a-t-il déclaré lors d’un petit déjeuner avec le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg. « Ils paient des milliards de dollars à la Russie et nous devons les défendre contre la Russie (…) Ce n’est pas normal », a-t-il martelé.
« L’Allemagne est totalement contrôlée par la Russie », a répété le président américain. « Ils tirent 60% de leur énergie de la Russie. Je pense que c’est une très mauvaise chose pour l’Otan, qui ne devrait pas se produire », a-t-il poursuivi dans une diatribe contre l’Allemagne.
Trump s’en est aussi pris plus généralement aux membres de l’Otan qui « ne payent pas ce qu’ils devraient » pour leurs dépenses militaires. « Nous protégeons l’Allemagne, la France… Nous protégeons tous ces pays », a-t-il insisté, estimant que les Etats-Unis « payaient beaucoup trop ».
« C’est disproportionné et injuste pour les contribuables des Etats-Unis », a-t-il encore lâché. Le président américain n’a de cesse de réclamer aux Européens d’accroître leurs dépenses militaires afin de respecter leur engagement de les porter à 2% de leur PIB en 2024. Les dépenses militaires des Etats-Unis ont représenté en 2018 près de 70% des dépenses militaires totales de l’Otan.
Après le sommet de l’Otan mercredi et jeudi, Trump a prévu de rencontrer lundi son homologue russe Vladimir Poutine à Helsinki, pour un premier sommet bilatéral historique. Il avait estimé mardi avant son départ pour l’Europe que cette rencontre pourrait être plus facile pour lui que le sommet de l’Otan.