Nucléaire iranien: Téhéran veut des «assurances» des signataires

148
Le président iranien, Hassan Rohani, en visite dans une centrale nucléaire à Bushehr, en janvier 2015. AFP

Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Zarif a expliqué aujourd’hui vouloir obtenir, lors de sa tournée à Pékin, Moscou et Bruxelles, des « assurances » des signataires de l’accord sur le nucléaire que les « intérêts de Téhéran seront défendus » après la sortie des Etats-Unis.
« L’objectif final de tous ces pourparlers, c’est d’obtenir des assurances que les intérêts du peuple iranien, garantis par (l’accord) seront défendus », a déclaré M. Zarif, cité par les agences russes au début d’un entretien à Moscou avec son homologue russe Sergueï Lavrov qui a de son côté estimé que Russes et Européens devaient « défendre de concert leurs intérêts » sur ce dossier.