Libye: 11 morts dans l'attaque "suicide" contre la Commission électorale

à 14:10

Un groupe armé a pris pour cible la Commission électorale libyenne à Tripoli. Le bilan provisoire fait état de onze morts.

Une attaque contre le siège de la Commission électorale libyenne était en cours, mercredi à la mi-journée, à Tripoli. À 12h30, le bilan était de onze morts, et la ministre de la Santé évoquait trois blessés graves. Plusieurs assaillants armés ont réussi à pénétrer dans l'enceinte du bâtiment. «Un kamikaze s'est fait exploser à l'intérieur (du bâtiment) et les autres ont mis le feu à une partie du bâtiment», rapporte Khaled Omar, le porte-parole de la Commission. Une fusillade a ensuite éclaté entre les assaillants et les membres des forces de sécurité.

L'identité des assaillants n'est pas encore connue

Selon Khaled Omar, le personnel de la Commission a pu quitter le bâtiment. Sur les réseaux sociaux, des photos montrent une épaisse fumée noire s'élevant au-dessus du quartier de Tripoli, où se trouve la Commission. L'identité des assaillants et des victimes doit encore être confirmée.

 

La Commission électorale était chargée d'établir des listes d'électeurs en vue des prochaines élections. Au début du mois d'avril, l'envoyé spécial de l'ONU en Libye, Ghassan Salamé, avait appelé la Libye à organiser avant la fin de l'année un nouveau scrutin englobant un référendum sur le projet de nouvelle Constitution, ainsi que des élections présidentielle, législatives et locales. Ces élections sont destinées à départager les deux autorités qui se disputent le pouvoir depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, en 2012. La Commission électorale est en effet considérée comme l'une des seules institutions indépendantes.