H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Trois astronautes chinois sont revenus vendredi sur Terre après un séjour record de trois mois dans l’espace, où ils étaient les premiers occupants de la station chinoise en cours de construction, a annoncé la télévision publique CCTV.

    L’équipage avait décollé mi-juin depuis le sol chinois. La mission, Shenzhou-12, était la plus longue jamais effectuée dans l’espace par des Chinois.

    Suspendue à un parachute à bandes rouges et blanches, leur capsule a touché Terre vendredi vers 13H35 (05H35 GMT) dans le désert de Gobi (Nord-Ouest de la Chine), selon des images de CCTV.

    C’est une nouvelle étape de l’ambitieux programme spatial chinois qui a déjà posé des sondes sur la Lune, sur Mars et envisage d’envoyer des hommes sur l’astre lunaire d’ici à 2030.

    CCTV a diffusé en direct le retour des trois hommes, dont d’impressionnantes images d’une caméra embarquée à bord de la capsule, qui la montraient survoler à vive allure des étendues désertiques couleur ocre.

    Huang Weifen, une haute responsable du programme spatial habité, a indiqué à CCTV que les astronautes devront désormais subir une quarantaine.

    Une précaution prise « non pas en raison du Covid-19 » mais parce que « leur immunité a été affaiblie » par leur long séjour dans l’espace, a-t-elle souligné. « Cette mesure est prise pour les protéger. »

    A bord de Tianhe (« Harmonie céleste »), le seul des trois modules de la station spatiale à être déjà dans l’espace, les astronautes Nie Haisheng, Liu Boming et Tang Hongbo avaient de nombreuses tâches à effectuer.

     

    Lire aussi: Le plus haut gradé américain craignait que Trump n’attaque la Chine

     

    Les trois hommes ont réalisé des sorties dans l’espace, effectué des opérations de maintenance ou encore installé du matériel afin de rendre la station opérationnelle.

    Nommée en anglais CSS (pour « Chinese Space Station ») et en chinois Tiangong (« Palais céleste »), la station, une fois terminée, sera semblable en taille à l’ex-station soviétique Mir (1986-2001). Sa durée de vie sera d’au moins 10 ans.

    Shenzhou-12 était la première mission habitée chinoise depuis près de cinq ans et une question de prestige pour le Parti communiste (PCC) qui célèbre cette année son centenaire.

    La mission Shenzhou-12 constituait le troisième lancement sur les 11 nécessaires à la construction de la station.

    Le prochain lancement, celui du vaisseau Tianzhou-3, qui transportera uniquement du matériel, aura lieu dans les prochains jours, selon les autorités spatiales. Des sites internet spécialisés tablent sur ce lundi.

    Share.

    Comments are closed.