La police israélienne arrête de nouveau le gouverneur palestinien de Jérusalem

La police israélienne a arrêté le gouverneur palestinien de Jérusalem, Adnan Gheith, pour la deuxième fois en deux mois, a indiqué un porte-parole israélien.
Adnan Gheith a déjà été arrêté le 20 octobre et détenu pendant deux jours, dans le cadre d’une enquête sur des « activités illégales » de l’Autorité palestinienne à Jérusalem, selon le service israélien de sécurité intérieure, le Shin Beth. Il a aussi été interrogé plusieurs fois ces dernières semaines et son bureau a été perquisitionné début novembre.
Il a comparu en journée devant un tribunal de Jérusalem, qui doit décider de la prolongation ou pas de sa détention. Selon le porte-parole de la police israélienne, Adnan Gheith a été arrêté dans la nuit à Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la ville occupée et annexée par Israël, où il réside. Avant son arrestation, il était interdit de se rendre en Cisjordanie occupée. Le porte-parole a évoqué une affaire de transactions financières pour expliquer son arrestation, sans plus de précisions.

D’après les médias israéliens, elle est liée à l’arrestation en octobre par l’Autorité palestinienne d’un Palestinien accusé d’avoir vendu des propriétés à un acheteur juif à Jérusalem-Est. De telles ventes sont interdites par l’Autorité palestinienne car elles permettent selon elle d’accroître la colonisation des quartiers palestiniens de la Ville sainte.
Des parlementaires israéliens ont appelé Israël à faire libérer le gouverneur arrêté. Le journal Haaretz l’identifie comme Issam Akel et affirme qu’il détient la nationalité américaine.