La Fifa ouvre une enquête après des chants homophobes des supporters mexicains

416

La Fédération internationale de football association (Fifa) a fait savoir qu’elle comptait ouvrir une enquête pour déterminer si les supporters mexicains présents au stade Loujniki lors du succès contre l’Allemagne (1-0) ont prononcé des chants homophobes.
Dimanche, alors que le Mexique réalisait l’exploit contre l’Allemagne (1-0) au stade Loujniki de Moscou, des cris homophobes auraient été entendus sur les coups de pied arrêtés de la Mannschaft. La Fifa a décidé d’ouvrir une enquête et a annoncé qu’elle comptait « rassembler les rapports du match et les preuves potentielles en la matière, ainsi que celles collectées par l’observateur contre la discrimination qui était présent au match dans le cadre du système de surveillance anti-discrimination de la Fifa », rapporte la presse mexicaine.
Malgré les appels récurrents de la Fédération mexicaine pour que ces exclamations irrespectueuses cessent, ce cri à caractère homophobe des supporters mexicains résonne encore dans les stades où la Tri joue, souligne-t-on.
La sélection mexicaine de football s’est imposée face à son homologue allemande, tenante du titre, par 1 but à 0, dimanche à Loujniki en match de la première journée (groupe F) de la Coupe du monde de football Russie-2018 (14 juin-15 juillet).
Le but victorieux de la Verde a été marqué par Hirving Lozano à la 35è minute du jeu.