Coronavirus: un rassemblement islamique en Malaisie à l’origine de la plupart des cas

DR.

La Malaisie a annoncé dimanche que plus de la moitié des 428 cas de coronavirus enregistrés dans le pays étaient liés à un rassemblement islamique qui a rassemblé quelque 20.000 personnes fin février.

« Sur un total de 428 cas, 243 sont des gens ayant participé au rassemblement religieux à la mosquée de Sri Petaling », a déclaré à l’AFP le directeur général du ministère de la Santé, Noor Hisham Abdullah.

L’événement, du 27 février au 1er mars, a rassemblé environ 14.500 Malaisiens, et des fidèles venant du Bangladesh, de Brunei, des Philippines, de Singapour et de Thaïlande.

Aussi bien Brunei que Singapour ont indiqué que la plupart des nouveaux cas enregistrés dans leur pays l’étaient chez des personnes ayant assisté à ce rassemblement.

Vendredi, le Premier ministre de Malaisie a prévenu qu’il fallait s’attendre à une nouvelle vague de contagion, et a appelé la population a éviter les rassemblements.