Le compte Twitter de Trump désactivé par un employé du réseau social

302
Crédit: DR

Un employé de Twitter sur le départ s’est amusé à désactiver le compte du président américain Donald Trump jeudi, vite rétabli au bout de quelques minutes, a annoncé le réseau social. 

Vers 19H00 (23H00 GMT), les visiteurs du compte @realDonaldTrump ont ainsi été accueillis par le message: « Désolé, cette page n’existe pas ».

Twitter avait auparavant annoncé que le compte de Donald Trump avait été désactivé « par inadvertance » à la suite d’une erreur commise par un employé du réseau social: « Plus tôt aujourd’hui, le compte @realDonaldTrump a été désactivé par inadvertance à cause d’une erreur humaine commise par un employé de Twitter », avait tweeté le groupe.

« Le compte a été coupé pendant onze minutes et a depuis été rétabli », avait-il ajouté, précisant qu’une enquête interne était en cours et que « les mesures nécessaires pour que cela ne se reproduise pas à l’avenir » étaient prises.

Mais « nous avons découvert à travers notre enquête que cette coupure a été provoquée par un employé de Twitter qui l’a fait lors de son dernier jour de travail », a ensuite révélé le groupe.

Donald Trump n’a pas à ce stade évoqué cette brève disparition.

Controverse sur la sécurité

Ce compte personnel –il a un compte officiel @Potus qui sert peu, avec 20,9 millions d’abonnés– est le moyen de communication de prédilection du président américain et compte plus de 41,7 millions d’abonnés.

Il y annonce des mesures, lance des invectives et fait des commentaires –parfois désobligeants– sur les personnes, de son camp ou non, n’ayant pas ses faveurs. Il envoie quasi-quotidiennement ces messages en 140 caractères maximum.

La brève interruption a suscité une controverse sur la sécurité de ce compte personnel et les conséquences potentiellement graves d’éventuels messages faussement attribués au président.

« C’est choquant de voir qu’un employé quelconque de Twitter puisse fermer le compte du président. Que se passerait-il s’il avait à la place twitté de faux messages? », s’est interrogé sur Twitter Blake Hounshel, rédacteur en chef du magazine  Politico.

« Sérieusement, que se serait-il passé si cette personne avait tweeté à propos d’une frappe nucléaire imaginaire sur la Corée du Nord? », a-t-il ajouté.

Nombre d’utilisateurs de Twitter se félicitaient de la fermeture temporaire du compte de M. Trump, certains estimant même que l’employé responsable, non identifié, « mérite une médaille ».

« Le compte Twitter de Trump a été désactivé durant 11 minutes et j’ai tout à coup pensé que je replongeais dans la vraie timeline où les choses ne sont pas aussi absurdes », a tweeté George Takei, un acteur de la série « Star Trek » devenu une personnalité des réseaux sociaux.

Mais d’autres manifestaient leur colère face à ces réactions: « les libéraux ont célébré durant 15 minutes la disparition du compte Twitter de Trump, prouvant à nouveau qu’ils adorent la censure et détestent la liberté de parole », assurait un tweet populaire.

Le compte officiel de la Maison blanche @Potus n’a apparemment subi aucune conséquence de l’interruption du compte personnel de M. Trump.

Après la réactivation de son compte personnel, M. Trump a envoyé des commentaires sur divers sujets mais n’a pas tweeté à propos de cette interruption.