Carlos Ghosn aurait signé un accord avec Netflix

9814
DR.

Selon l’information du journal français Le Monde, l’ex-dirigeant de Renault-Nissan, arrivé clandestinement au Liban après s’être enfui du Japon le 30 décembre dernier, aurait signé un accord exclusif avec la plateforme américaine Netflix. 

Dans son article intitulé « La fuite en avant de Carlos Ghosn », le quotidien en ligne déclare que Carlos Ghosn « a signé, il y a quelques mois, une exclusivité avec Netflix ». Et d’ajouter, « le plus célèbre des Libanais a décidé de contrôler jusqu’au bout le scénario de sa propre histoire, fût-ce au mépris du droit ».

Sans donner plus de détails sur la teneur de ce contrat jusqu’alors inconnu des médias, le quotidien français enchaîne sur le statut de fugitif de Carlos Ghosn, qui « s’arroge la possibilité de sélectionner le système d’accusation auquel il doit répondre, de préférence, le plus favorable possible à son égard, le tout avec la complaisance de ses communicants et d’une partie de l’opinion publique ».

Lire aussi : Liban: des avocats réclament des poursuites contre Carlos Ghosn pour un voyage en Israël

De son côté, celui qu’on accuse au Japon d’abus de confiance aggravé et de fraude dans ses fonctions de PDG de l’alliance Renault Nissan se défend dans un communiqué diffusé le 30 décembre dernier. « Je ne serai plus otage d’un système judiciaire japonais truqué dans lequel la culpabilité est présumée. Je n’ai pas fui la justice – j’échappe à l’injustice et la persécution politique », justifie-t-il.

Les internautes n’ont pas manqué de réagir à l’annonce de ce mystérieux accord entre le PDG déchu et la multinationale, soupçonnant avec ironie la préparation d’une série qui retracerait le parcours rocambolesque du fugitif franco-libanais-brésilien.