Brexit: «nous sommes dans une impasse», dit Theresa May

299

Dans une allocation de moins de dix minutes prononcée depuis le 10 Downing Street, la première ministre britannique Theresa May a dressé un portrait sombre des avancées sur le Brexit en déclarant: «Nous sommes dans une impasse».
Dans sa déclaration, Theresa May explique qu’elle a toujours «traité avec respect ses partenaires européens» et ajoute qu’elle «attend un respect réciproque de la part des pays européens envers la Grande-Bretagne». La première ministre a également affirmé que lors des négociations, les pays «ne peuvent pas retoquer une mesure sans expliquer pourquoi et amener une contre-proposition». Elle réclame de fait de nouvelles propositions de la part de l’UE.
Elle s’exprimait au lendemain du rejet de ses propositions par ses partenaires européens. Réunis en sommet informel à Salzbourg, les dirigeants européens ont rejeté le « plan de Chequers » et prévenu qu’ils étaient prêts à voir les négociations sur le Brexit échouer si Londres ne faisait aucune concession sur la question du commerce et celle de la frontière irlandaise.