Visite du Pape: l’UIOM de Raissouni critique « le mélange entre l’adhan et les chants religieux chrétiens »

4517

Certaines festivités organisées par le Maroc ne sont pas du goût de l’Union internationale des oulémas musulmans (UIOM), présidée par le Marocain Ahmed Raissouni, membre du MUR, bras idéologique du PJD.

L’Union internationale des oulémas musulmans (UIOM), proche des frères musulmans, a publié sur son site officiel un communiqué dans lequel elle dénonce certaines festivités organisées par le Maroc à l’occasion de la visite papale. L’union, dont le siège central est au Qatar, s’est dite «choquée et surprise de mélange entre Al Adhan et les chants religieux chrétiens à l’institut Mohammed VI de la formation des imams».

L’UIOM a considéré que «les principes de tolérance, de coexistence et de dialogue sont des principes fondamentaux en islam, mais il ne s’agit pas d’abandonner ces constantes ni de mélanger les genres entre les grands rites islamiques et les chants ecclésiastiques qui contredisent notre foi. Ce qui s’est produit à Rabat est donc inacceptable».

مشهد تقشعر له الأبدان بمعهد تكوين الأئمة

مشهد تقشعر له الأبدان بمعهد تكوين الأئمة

Publiée par Medi1TV sur Samedi 30 mars 2019

Autre point non apprécié par l’union internationale des oulémas musulmans: l’appel d’Al Qods signé par le roi Mohammed VI et le Pape François. Pour l’union, «Al Qods est en premier lieu une terre palestinienne arabo-musulmane et non pas une propriété commune aux trois communautés religieuses, bien qu’ils puissent les accueillir, ainsi que leurs églises, leurs temples et leurs rituels, comme ils l’ont toujours fait».
Rappelons que le Marocain Ahmed Raïssouni a été élu président le UIOM depuis le 7 novembre dernier et a succédé à l’Égyptien Youssef al-Qaradawi.