Vidéos. Jerada: un nouveau mort dans l'effondrement d'une mine clandestine

Ibrahim D, un jeune homme âgé de 25 ans a trouvé la mort dans l’effondrement d’une mine de charbon dans la zone de Hassi Belal, près de Jerada ce mercredi dans la matinée.

Selon le site Alyaoum24, qui cite des sources locales, ce triste événement a déclenché une vague de manifestations sur place. La même source précise que le cadavre du jeune homme aurait été transporté par des jeunes lors d’une grande marche de la zone de Hassi Belal jusqu’à la morgue située au centre ville de Jerada.
https://www.facebook.com/jerada.co/photos/a.839609499528362/1125621510927158/?type=3&theater
https://www.facebook.com/jerada.co/videos/555945778191469/
Lire aussi: Jerada: HRW accuse le Maroc d'avoir mené une "campagne de répression"
 
Il est à noter que cet incident n’est pas le premier dans la région. C’est en effet dans la zone de Hassi Belal que les frères Houcine et Jedouane Dioui, respectivement âgés de 23 et 30 ans, sont morts dans l’effondrement d’une mine clandestine en décembre dernier déclenchant une série de manifestations dans plusieurs quartiers de la ville.
 
Lire aussi: Jerada: deux morts dans l'effondrement partiel d’une galerie de plomb
 
La ville de Jerada était par ailleurs connue historiquement pour ses mines de charbon, dont l’exploitation a débuté dans les années 1920, et qui étaient une source d’activité pour les habitants de la ville. Mais ces sites ont fermé en 2000, suite à la hausse du coût d’extraction qui devenait de plus en plus insoutenable face à la chute des cours internationaux.