Vidéo insultante: ouverture demain du procès de Brahim Bouhlel

DR.

Un humoriste français, en détention préventive depuis une semaine, sera jugé mercredi au Maroc pour avoir diffusé une vidéo jugée insultante sur les réseaux sociaux, a indiqué mardi à l’AFP un avocat qui suit le dossier.

Brahim Bouhlel et un influenceur connu sous le pseudonyme « Zbarbooking » sont poursuivis pour « diffusion d’une vidéo d’une personne sans son consentement » et « détournement de mineur » — délits passibles de peines allant jusqu’à cinq ans de prison selon le Code pénal marocain –, a indiqué Me Mourad Elajouti, à l’origine du signalement de la vidéo au parquet.

Dans cette vidéo devenue virale, Brahim Bouhlel — attablé dans un restaurant à Marrakech aux côtés de « Zbarbooking » et de l’acteur français Hedi Bouchenafa — filme trois mineurs en proférant des insultes, qui ont suscité l’indignation sur les réseaux sociaux.

Face à la polémique, les trois hommes ont présenté leurs excuses, arguant qu’il s’agissait d’une vidéo « parodique ».

« Les propos tenus dans la vidéo ont choqué tout le monde et ne peuvent pas être qualifiés de parodie humoristique », a commenté Me Elajouti.

M. Bouchenafa a quitté le territoire marocain avant l’ouverture de l’enquête.

Brahim Bouhlel est connu pour avoir joué dans « Validé », une série à succès sur le rap français.