Vidéo du consul marocain à Oran: l’Algérie convoque l’ambassadeur du Maroc

Après le buzz qu’ont provoqué les propos attribués au consul marocain à Oran, le ministre des Affaires étrangères algérien, Sabri Boukadoum, a convoqué, ce mercredi, l’ambassadeur du Royaume du Maroc à Alger pour « le confronter aux propos du Consul général du Maroc à Oran lors d’un échange avec des citoyens marocains », a indiqué jeudi un communiqué du département gouvernemental algérien.

Une vidéo amateur sera-t-elle à l’origine d’une nouvelle tension maroco-algérienne ? C’est en tout cas ce que laisse entendre la diplomatie algérienne, après la publication d’une capsule où l’on peut voir le consul marocain à Oran, entouré de citoyens marocains, qualifier l’Algérie de « pays ennemi ».

Dans un communiqué publié sur l’Agence de presse officielle APS, il est signifié que l’ambassadeur du Royaume du Maroc à Alger a été convoqué, mercredi 13 mai 2020, par Sabri Boukadoum, ministre des Affaires étrangères pour le confronter aux propos du Consul général du Maroc à Oran lors d’un échange avec des citoyens marocains », lit-on dans le communiqué.

Et d’ajouter : « La qualification par le Consul général du Maroc à Oran, si elle venait à être établie, de l’Algérie de +pays ennemi+ est une violation grave des us et coutumes diplomatiques, qui ne saurait être tolérée. C’est également une atteinte à la nature des relations entre deux pays voisins et deux peuples frères, ce qui requiert des autorités marocaines la prise des mesures appropriées pour éviter les répercussions de cet incident sur les relations bilatérales ».

Les doutes quant à la véracité de la vidéo continuent néanmoins de se multiplier. Selon nos confrères du 360, une source à l’ambassade du Maroc a Alger indique que la vidéo en question « a fait l’objet d’un montage pour faire tenir à notre diplomate des propos qu’il n’a proférés à aucun moment. De toute manière, ce n’est pas la teneur de la même vidéo qui nous a été transmise le lundi 11 mai », assure la source du média.