Vidéo. Boycott: Khalfi menace les internautes qui font circuler de fausses informations

3994
Crédit: DR.

Le gouvernement vient de réagir, par la voix de son porte-parole Mustapha Khalfi, à la campagne de boycott.
Le porte-parole du gouvernement Mustapha Khalfi vient de réagir à la campagne de boycott à l’issue du Conseil du gouvernement qui s’est tenu ce jeudi à Rabat. «Le gouvernement est préoccupé par la campagne de boycott notamment du lait», a-t-il déclaré devant un parterre de journalistes.
Le ministre Pjdiste s’est néanmoins contenté de défendre la filière laitière et la marque Centrale Danone, et n’a pas évoqué le cas des deux autres marques visées par la campagne de boycott.
«La marge de bénéfice de la société en question (Ndlr: Centrale Danone) est raisonnable et ne dépasse pas 20 centimes [par litre]. De plus, aucune augmentation n’a été appliquée sur le prix du lait depuis 2013», a indiqué Khalfi.
Dans sa déclaration, Mustapha Khalfi a également mis en garde les internautes qui font circuler de fausses information en lien avec la campagne de boycott.
« Véhiculer des allégations mensongères est une pratique illégale qui ne relève en aucun cas de la liberté d’expression », a mis en gard Khalfi, ajoutant que le gouvernement œuvrera à la révision de la loi actuelle « car personne ne saurait accepter que l’on véhicule des informations erronées pouvant porter atteinte à la réputation du pays et à son économie ».