Vaccin anti-covid: les détails et les enjeux du passeport immunologique

8456

Alors que la campagne de vaccination est toujours en cours d’élaboration, l’instauration d’un passeport immunologique qui serait exigé pour voyager pose de nombreuses questions. Eléments de réponses. 

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision 2M le 30 novembre dernier, le ministre de la Santé a annoncé qu' »il ne sera pas possible de voyager sans un passeport covid ».

« Il faut faire un suivi des personnes vaccinées qui seront enregistrées sur les listes électroniques et se verront attribuer un QR code, car nous voulons que les Marocains soient parmi les premiers à être vaccinés étant donné que le monde entier demandera un passeport immunologique », a expliqué Khalid Ait Taleb.

Une prévision basée sur la décision de l’Association internationale du transport aérien (IATA) de lancer très prochainement son « passeport covid-19 ». En effet, l’IATA a annoncé cette semaine qu’elle était dans la phase finale de développement de ce qu’elle espère être une documentation universellement acceptée, lit-on dans le quotidien américain The Hill.

 

Lire aussi : Vaccin anti-Covid: QR code et passeport immunologique obligatoires pour voyager ?

 

Ainsi, ses 290 compagnies aériennes dont fait partie Royal Air Maroc devraient bientôt exiger ce laisser-passer aux voyageurs empruntant leurs lignes. Dans ce sens, le ministre de la Santé a affirmé que « les vaccins choisis par le Maroc sont reconnus par l’Organisation Mondiale de la Santé et font partie du programme Covax, et donc le vaccin dont bénéficiera le Marocain, lui permettra alors de voyager partout dans le monde ».

Une application nommée IATA Travel Pass

Ce passeport covid imposé par IATA se présenterait sous forme d’application nommée IATA Travel Pass, soit une plate-forme numérique pour les passagers comprenant quatre types d’information: les exigences sanitaires, les centres de dépistage et de vaccination, les certificats de vaccination envoyés directement par le laboratoire sur l’application et les documents de voyage au format numérisé.

Le IATA Travel Pass « gérera et vérifiera le flux sécurisé des informations nécessaires sur les tests ou les vaccins entre les gouvernements, les compagnies aériennes, les laboratoires et les voyageurs. » Ce « laissez-passer de santé numérique » permettra la réouverture en toute sécurité des frontières, relaye le média français La Dépêche. Le but étant de relancer le secteur aérien qui a perdu 60% de son chiffre d’affaires durant cette crise sanitaire. Le passeport covid fluidifierait également les déplacements en évitant la mise en quatorzaine des voyageurs.

Toutefois, l’obligation de présenter un tel document pour voyager remet en cause la liberté ou non de se faire vacciner. Par extension, cette forme d’étiquetage de la population entre les vaccinés et les non-vaccinés pourrait donner lieu à certaines formes de discrimination. Outre les déplacements aériens, certains recruteurs, commerces ou lieux publics pourraient eux aussi décider d’exiger la présentation d’un passeport covid.