Tanger: une ONG porte plainte contre deux Espagnols, dont un chanteur, pour pédophilie

à 22:53
Le chanteur Falete Ojeda (g), Felix Ramos (d). Crédit: DR.

Une association de défense des droits des enfants a révélé un scandale de pédophilie et d'exploitation sexuelle d'enfants par un ressortissant espagnol dans la ville de Tanger. Elle exige des peines sévères et exemplaires.

L’association «Mat9isch weldi, ne touche pas à mon enfant» a annoncé avoir déposé plainte auprès du procureur général du roi près le tribunal de Tanger pour exploitation sexuelle d'enfants dans une situation difficile par un citoyen espagnol nommé Felix Ramos, rapporte le site Alyaoum24.com. L’association a été sollicitée par l’une des victimes, âgée de 14 ans lors de la rencontre avec son violeur et s’est constitué partie civile dans le cadre de cette affaire.

Tout commence par une visite au siège du «Ningun Niño Sin Techo», une association de Tanger. Felix Ramos se présente en tant que propriétaire d'une chaîne de télévision à Marbella et tisse une relation privilégiée avec sa victime en lui présentant plusieurs célébrités. A 15 ans, le mineur reçoit une proposition de Felix Ramos de le former dans les techniques de la vidéo et de la photographie.

Lire aussi: Marrakech: cinq ans de prison pour un imam pédophile

Alors qu'il n'avait que 15 ans, l'adolescent accompagne Felix Ramos à une chambre d’hôtel à Tanger, où il est violemment violé. Ce processus se répétera lors de visites répétées de l’Espagnol dans la ville du détroit. Une relation qui durera plus de trois ans, soutient l'association, et durant laquelle Felix Ramos obligera l’enfant à avoir plusieurs relations sexuelles avec plusieurs de ses amis, dont le chanteur espagnol Falete Ojeda, qui l’a violé pendant 4 jours de suite.