Sahara: une conserverie française «choquée» par la plainte du Polisario

6976

La société française Chancerelle s’est dite «profondément choquée» vendredi «des violentes attaques du Front Polisario» à son égard, après que le mouvement a porté plainte contre la conserverie.
«Chancerelle est profondément choquée des violentes attaques du Front Polisario et confirme la totale légalité des activités de sa filiale Belma à Agadir au Maroc», indique dans un communiqué le fabricant breton de conserves de poissons, disant «réfuter catégoriquement les accusations du Front Polisario».
L’entreprise ajoute avoir «le sentiment d’être un prétexte dans une affaire géopolitique en dehors de ses compétences», alors que la ressource halieutique est un des points importants de la querelle de longue date entre le Front Polisario et le Maroc.
L’entreprise dit étudier avec ses conseils la réponse à apporter à cette plainte déposée en milieu de semaine au Tribunal de grande instance de Paris. Le Front Polisario a porté plainte contre la conserverie pour «colonisation par transfert de population» et «tromperie», selon des documents judiciaires consultés mercredi par l’AFP.