Un Congolais résidant en France aurait été bloqué pendant 2 semaines à l'aéroport Mohammed V

à 15:00
DR.

Un Congolais, qui réside en France, serait resté bloqué à l’aéroport Mohammed V de Casablanca pendant près de deux semaines. Selon un communiqué du GADEM, la RAM lui aurait confisqué son passeport. Une version contredite par une source au sein de la compagnie. 

Un Congolais aurait passé près de deux semaines en transit à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, alors qu’il s’apprêtait à rentrer à Paris.

C’est en tout cas ce qu’indique un communiqué du Groupe antiraciste de défense et d’accompagnement des étrangers et migrants (GADEM). La même source explique que la RAM lui aurait confisqué son passeport estimant qu'il ne disposait pas de documents valides pour accéder au territoire français.

GADEM fait savoir que ce dernier, qui réside en France depuis 30 ans, avait quitté le Congo Brazzaville, son pays d'origine, avec un récépissé de demande de renouvellement de titre de séjour en cours de validité. Et d’ajouter que le Consulat de France à Brazzaville et la police aux frontières française lui ont affirmé qu’il ne risque rien.

Les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Après plusieurs jours en transit, l’homme en question, qui est atteint d'un problème cardiaque, a réussi à se procurer un autre billet avec Air France grâce à sa famille. Il n’a quand même pas pu embarquer et a déclaré à GADEM: "Le chef d’escale de la RAM ne veut pas me rendre mon passeport".

Le communiqué précise que la RAM lui aurait proposé un aller simple pour le Congo, avant de le laisser partir en France le lendemain.

La Royale Air Maroc n’a toujours pas réagi officiellement pour donner sa version des faits. Cependant, une source au sein de la compagnie aérienne a balayé d’un revers de main ces informations. Elle nous a affirmé que ces rumeurs sont totalement infondées et qu’une enquête est en cours pour connaître les tenants et les aboutissants de cette affaire. À suivre…