Mondial 2018. Voyage des députés au frais de l’Etat: le Parlement dément

1959

La présidence des deux Chambres du Parlement a réagi à la polémique liée aux voyages supposément offerts par la FRFM à 50 députés pour se rendre en Russie. Les deux Chambres ont démenti ces informations.
Les informations sur un éventuel voyage de 50 parlementaires en Russie au frais de l’Etat suscite encore la polémique et une vague d’indignation. Pour l’étouffer dans l’œuf, les deux chambres du Parlement ont démenti ces informations dans un communiqué conjoint. Le Parlement a affirmé qu’aucun député n’a voyagé au frais de l’état pour se rendre en Russie.
«Aucun parlementaire n’a voyagé pour assister à la Coupe du monde en Russie au détriment du budget des deux chambres du Parlement», a indiqué le communiqué. Le Parlement a appelé les médias à «faire preuve de professionnalisme et à enquêter sur l’exactitude de ces nouvelles avant de les publier» et ne pas «diffuser des informations qui nuisent à l’institution parlementaire et à l’image du sport national dans notre pays», ajoute le Parlement dans son communiqué.
Dans la matinée, plusieurs groupes parlementaires ont publié des communiqués dans lesquels ils nient les informations relatives à un voyage payé par le budget du Parlement au profit de 50 députés en Russie. Le PJD a été le premier à ouvrir le bal, suivi du PAM, de l’UC et du parti de l’istiqlal.

Le PJD a démenti, via un communiqué de son groupe et son site web, que ses élus ont abénéficié de ces voyages. «Cette nouvelle est complètement fausse et on n’est pas au courant de cela. Le PJD n’a reçu aucune offre à ce sujet», a déclaré le groupe parlementaire du PJD, présidé par Driss El Azami, qui ajoute que: «Personne ne peut accepter de telles offres au détriment de l’argent public, et aucun des membres du groupe n’a voyagé en Russie dans ce cadre».
Dans un article publié sur le site «PJD.ma», le parlementaire pjdsite Reda Boukmazi s’est pourtant indigné du voyage de 400 personnes au frais de la Fédération royal marocaine du football. «Ceci coûtera 14 millions de dirhams au budget de la Fédération», a-t-il déclaré avant d’ajouter: «L’indépendance financière et administrative de la fédération ne l’exonère pas du contrôle et de la reddition des compte car elle bénéficie des deniers publics».
Le député est allé plus loin et accuse la Fédération de faire une campagne électorale en faveur de l’actuelle équipe dirigeante de la fédération. «Il y’a une récupération électoraliste puisque la majorité des bénéficiaires de ces privilèges sont des électeurs potentiels et décideront, bientôt, de la présidence et la composition de la Fédération» a-t-il affirmé.
Plus tôt dans la journée, plusieurs sources parlementaires ont affirmé à H24info que des parlementaires se rendraient en Russie pour encourager les lions de l’atlas mais sont restés évasifs sur l’origine du financement de ces voyages. Certains ont été témoins d’une pagaille généralisée au Parlement pour l’obtention des «sésames» pour le Mondial. D’ailleurs, plusieurs employés du parlement ont publié sur les réseaux sociaux leurs photos en Russie.
Rappelons que la Fédération a publié un communiqué dans lequel elle démenti avoir réservé des voyages aux parlementaires et que les seuls bénéficiaires de tels voyages sont les président de clubs de football, les présidents des ligues régionales et les anciens joueurs de l’équipe nationales.