Les condoléances timides du PJD après le décès de Mohamed Morsi

à 11:43

L'ancien président égyptien Mohamed Morsi est décédé ce lundi 17 juin après sa comparution devant le tribunal du Caire. Le PJD vient de réagir à la mort de leur ancien allié. 

Suite au décès de président égyptien déchu Mohamed Morsi, plusieurs partis politiques et organisations islamistes dans l’ensemble du monde arabe ont présenté leurs condoléances. Au Maroc, le Parti de la justice et du développement (PJD) y est allé timidement et de manière officieuse, contrairement à ses habitudes. La seule déclaration des instances dirigeantes émane du vice-secrétaire général alors que c’est le chef du parti qui s’en occupe généralement.

Dans un article publié sur le site du parti, Pjd.ma, le vice-secrétaire général de la formation politique, Slimane El Omrani, a exprimé «sa profonde tristesse suite à ce décès implorant le tout puissant de lui accorder sa miséricorde et de la patience pour sa famille et ses proches». L’article souligne aussi que «plusieurs membres et dirigeants du parti ont exprimé leur condoléances sur les réseaux sociaux».

Lire aussi: Egypte: l'ex-président Morsi rapidement enterré au Caire

Le PJD a tendance à réagir autrement dans les cas de décès d’un dirigeant ou d’un penseur islamiste. Par exemple, El Othmani avait "pleuré" le décès de l’ancien dirigeant islamiste algérien Abbassi Madani dans un communiqué de presse le qualifiant de "défenseur de la cause nationale" algérienne. Le parti avait publié un long communiqué du secrétariat général, signé El Othmani, louant les qualités du cofondateur du FIS algérien.