Le vrai du faux autour du Coronavirus au Maroc

DR.

Le Coronavirus, qui a fait des milliers de morts dans le monde, est à l’origine d’un flot de fake news relayées sur les réseaux sociaux. La MAP fait le tri entre les intox et les bonnes informations, pour une meilleure sensibilisation.

Des réseaux criminels usurpent l’identité de médecins et d’infirmiers pour commettre des actes criminels au sein des domiciles des citoyens sous prétexte qu’ils sont délégués par les services médicaux spécialisés dans la lutte contre le nouveau coronavirus. FAUX

Le coronavirus peut se projeter à 8 mètres de distance du fait d’un éternuement ou d’une toux. FAUX

Le nouveau coronavirus peut être transmis par les piqûres de moustiques. FAUX

Les vaccins contre la pneumonie protègent contre le nouveau coronavirus. FAUX

Un oncologue allemand a découvert un médicament contre le coronavirus. FAUX

Un septième cas confirmé de contamination au nouveau coronavirus (covid-19) a été enregistré au Maroc. VRAI

 

Lire aussi : Pékin soupçonne les Etats-Unis d’avoir apporté le coronavirus en Chine

 

Les autorités marocaines décident de suspendre jusqu’à nouvel ordre, les vols en provenance et à destination de la France, de l’Algérie et de l’Espagne. VRAI

L’Association marocaine des officiers de santé opérant au niveau des points de passage a affirmé être mobilisée pour la mise en œuvre du plan national de lutte contre le nouveau coronavirus. VRAI

La DGAPR décide de réduire le nombre des visiteurs à une seule personne, à raison d’une seule visite tous les 15 jours et d’interdire les visites aux visiteurs étrangers dont la durée de séjour au Maroc ne dépasse pas 15 jours. VRAI

La DGAPR décide également de mettre en isolement et sous contrôle médical pour une durée de 14 jours les nouveaux détenus arrivant de pays étrangers (origine ou transit), d’accorder davantage d’attention aux catégories des détenus vulnérables (malades, personnes âgées, femmes, enfants, mineurs, etc…), de soumettre les détenus revenant des tribunaux et des hôpitaux à un des examens médicaux avant leur incarcération et de présenter obligatoirement les détenus qui seront transférés vers d’autres destinations au staff médical de l’institution pénitentiaire avant leur sortie. VRAI

 

Lire aussi : Coronavirus: les agences de voyages évoquent un risque de faillite

 

Une licence d’exportation est désormais imposée pour les masques médicaux et les gels désinfectants. VRAI

L’ambassade du Maroc à Berlin met en place une cellule de suivi de l’évolution de la propagation du coronavirus en Allemagne. VRAI

L’ambassade du Maroc à Madrid met en place une cellule de suivi et de communication au profit des Marocains résidant en Espagne. VRAI

L’ambassade du Maroc à Berne met en place une cellule de suivi au profit des Marocains résidant en Suisse et au Liechtenstein. VRAI

Coronavirus : probable baisse au Maroc de 39% des touristes. VRAI