Le vrai du faux autour du Coronavirus au Maroc

DR.

Le Coronavirus, qui a fait plus de 2.8 millions de cas de contamination dans le monde, est à l’origine d’un flot de Fake news relayées sur les réseaux sociaux. La MAP fait le tri entre l’intox et les bonnes informations pour une meilleure sensibilisation.

– Les prisons constituent un problème majeur dans la gestion de la pandémie du nouveau Coronavirus (Covid-19) au Maroc. FAUX

– Les mesures de protection dans les prisons marocaines n’étaient pas suffisantes. FAUX

– L’Université Johns Hopkins a publié une liste de mesures préventives contre Covid-19. FAUX – 131 cas supplémentaires d’infection au Covid-19 ont été confirmés au Maroc, portant à 3.889 le nombre total des cas de contamination. VRAI

– La DGAPR a décidé de procéder à des tests de dépistage du coronavirus au sein des différents établissements pénitentiaires. VRAI

 

Lire aussi: Ramadan/Covid-19: le roi lance l’opération de distribution alimentaire en faveur de 600.000 familles

– Les opérations sécuritaires menées pour imposer l’état d’urgence sanitaire ont permis l’interpellation, au cours des dernières 24h, de 4.261 personnes, dont 2.125 ont été placées en garde à vue. VRAI

– Les citoyens peuvent trouver les masques de protection en tissu non tissé dans toutes les pharmacies à travers les régions du Royaume. VRAI

– Une plateforme e-commerce ouverte, solidaire et à but non lucratif « www.fdar.ma » vient de voir le jour, avec pour objectif d’aider les commerçants à poursuivre leurs activités. VRAI

– La Société du Tramway Rabat-Salé a annoncé qu’elle va opérer une modification des fréquences de passage de ses tramways et de l’amplitude de ses services. VRAI