Le nombre d’enfants non inscrits aux registres de l’état civil en forte hausse

188

Le nombre d’enfants non inscrits aux registres de l’état civil ne cesse d’augmenter. Il a atteint près de 91.474 cas au 31 décembre 2018, selon un rapport du ministère d’Etat chargé des droits de l’Homme et des Relations avec le Parlement.

Le nombre d’enfants non inscrits aux registres de l’état civil a atteint les 91.474 cas. Ce chiffre figure dans un rapport officiel publié par le ministère d’Etat chargé des Droits de l’Homme et des Relations avec le Parlement.

L’information a été rapportée par Al Ahdath Al Maghribiya dans son édition du jeudi 7 novembre. Le quotidien arabophone a indiqué que le rapport du ministère a également été présenté aux parlementaires.

Et d’ajouter que la région de Rabat-Salé-Kénitra connait le plus grand nombre d’enfants non enregistrés avec près de 28.364 cas, suivi de la région de Fès-Menès avec 15.510. La région de Marrakech-Safi arrive troisième avec 14.085 enfants non inscrits.