H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Joey Hood, assistant du secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken, est attendu ces jours-ci au Maroc, dans le cadre d’une tournée au Maghreb. Parmi les sujets à aborder, la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. 

    Joey Hood, secrétaire d’État adjoint américain par intérim aux Affaires du Proche-Orient, devrait arriver au Maroc de manière imminente. L’assistant d’Anthony Blinken est en tournée diplomatique au Maghreb et au Moyen-Orient qui se déroule du 24 au 29 juillet, lit-on dans un communiqué publié sur le site du département d’Etat américain. Le représentant s’est d’abord rendu en Algérie où il a rencontré hier, dimanche 25 juillet, le ministre des Affaires étrangères algérien, Ramtane Lamamra.

    Le but de cette visite au pays voisin est de «discuter des questions bilatérales et régionales, ainsi que pour annoncer un important projet de préservation culturelle», explique le communiqué du département d’Etat.

    La prochaine étape est donc le Maroc pour Hood qui devrait rencontrer plusieurs responsables et officiels marocains. Une rencontre avec Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères marocain est probable, selon la coutume des visites officielles. 
    Hood rencontrera également des chefs d’entreprise locaux et des dirigeants de la société civile, et visitera l’exposition de la légation américaine à la Bibliothèque nationale de Rabat.
    Après le royaume chérifien, Joey Hood s’envolera pour le Koweït, dernière étape de sa tournée.
    La visite au Maroc du représentant américain sera l’occasion de discuter de questions régionales à l’instar du Sahara marocain, dont la souveraineté a été reconnue par les Etats-Unis en décembre 2020.

    Après quelques mois de silence depuis l’élection du nouveau président Joe Biden, les Etats-Unis ont réaffirmé il y a quelques semaines leur position concernant « la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara ».

    Le porte-parole du département d’Etat américain, Ned Price, avait déclaré lors d’une conférence de presse qu’il n’y a « aucun changement » et que la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara « restera la position de l’administration du président Joe Biden ».

    Share.

    Comments are closed.