Laâyoune: heurts entre la police et des migrants qui tentaient de fuir un centre d’hébergement

DR.

Un groupe d’immigrés clandestins d’origine subsaharienne, qui étaient hébergés dans un centre pendant de l’état d’urgence sanitaires, ont tenté, vendredi, de fuir le centre en question, ont refusé d’obtempérer et ont exposé un fonctionnaire de police à une menace grave et sérieuse.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué, dans un communiqué, que ces individus, du nombre de 78 personnes, ont échangé des violences avec des ustensiles de cuisine avant de prendre d’assaut la porte extérieure du centre d’hébergement dans une tentative de violer les procédures de confinement sanitaire, ce qui a contraint un membre d’une unité mobile de la police à faire usage de son arme de service et de tirer deux balles de sommation en caoutchouc, suivies d’une troisième balle qui a touché un immigré clandestin, le blessant légèrement.

La situation a été ramenée sous contrôle dans le centre d’hébergement alors que quatre policiers et autant d’immigrés ont été transférés à l’hôpital après avoir souffert d’ecchymoses et de contusions en raison d’une bousculade et de l’échange de violences avec les objets du centre, ajoute la même source.

Le service préfectoral de la police judiciaire de Laâyoune a ouvert une enquête préliminaire sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les circonstances ainsi que les tenants et les aboutissants de cette affaire.