La « montée en puissance » de Tanger Med effraie l’Espagne, selon El Pais

1695
Le port de Tanger Med.

Le port de Tanger Med, qui enregistre des résultats positifs une année après l’autre, poursuit “sa montée en puissance”. Une performance qui effraie l’Espagne, leader de la région depuis des décennies. 

Pour la première fois, le port de Tanger Med a été classé «première infrastructure portuaire dans la Méditerranée en 2020 en matière de transit de marchandises».

En effet, l’activité conteneur du complexe portuaire Tanger Med a dépassé à fin décembre 2020 la barre des 5,7 millions de conteneurs EVP (Equivalent vingt pieds), loin des 5,4 millions du port de Valence et des 5,1 millions de celui d’Algésiras, souligne le quotidien espagnol El Pais.

Le port d’Algésiras continue tout de même à être leader en Méditerranée, avec «107 millions de tonnes transportées en 2020, non loin des 80 millions réalisés par le port Marocain. De ce fait, «la montée est vertigineuse» du port de Tanger Med fait perdre du terrain à l’Espagne, «fortement concurrencer par le Maroc», note le quotidien espagnol.

Pour Gerardo Landaluce, président du Port d’Algésiras, Tanger Med est un « projet d’Etat » qui a contribué au développement de toute la région du Nord du royaume. Cité par « El Pais », Landaluce a souligné que le développement de cette structure portuaire s’inscrit dans le cadre d’une vision stratégique mise en place par le Maroc.

 

Lire aussi: Tanger Med: escale du plus grand porte-conteneurs au monde propulsé au gaz naturel liquéfié

 

Plus en détail, en ce qui concerne le tonnage réalisé, Tanger Med a fini l’année dernière avec plus de 80 millions de tonnes de marchandises traitées, réalisant ainsi une progression de 20% par rapport à 2019, précise la publication dans un reportage sur le développement du complexe portuaire marocain.

Ces chiffres ont permis à Tanger Med de réaliser une progression notable aux derniers classements “Lloyd’s List” et “Container Management” pour se positionner à la 35e place en 2019, fait noter le quotidien.

La force de Tanger Med réside dans ses infrastructures, détaille El Pais, précisant que le port dispose de zones franches abritant plus de 900 entreprises qui emploient jusqu’à 75.000 personnes dans des secteurs tels que l’automobile, l’aéronautique, le textile et la logistique.

En plus, le Maroc a inauguré l’extension de Tanger Med II pour tripler ses capacités, passant de 3 millions à 9 millions de conteneurs par an et devant le premier port méditerranéen en termes de capacité.