La femme de Bouachrine croit en l'innocence de son mari et se dit optimiste

Credits: DR

Interviewée par nos confrères de Goud, Asmae El Moussaoui, épouse de Bouachrine dit croire en l’innocence de son mari même après que l’expertise technique ait révélé que les vidéos à charge contre lui étaient authentiques.
Asmae El Moussaoui croit dur comme fer en l’innocence de son mari et ne rate aucune occasion pour le défendre. Dans une interview réalisée par Goud, et rapportée par la parution du lundi 8 octobre du quotidien Akhbar Lyaoum, El Moussaoui confie que les années passées aux côtés de Taoufiq Bouachrine l’ont préparé à ce qui lui arrive aujourd’hui et qu’elle savait qu’il finirait en « martyr de son honnêteté ». Elle affirme toutefois subir beaucoup de pression parce qu’elle s’est rangée de son côté.
D’un autre côté, Asmae El Moussoaui a déclaré que « les résultats de l’expertise ne peuvent être interprétés ou expliqués que par ceux qui l’ont conçu, sinon chaque partie interprétera ces résultats comme bon lui semble ».
El Moussaoui a également précisé que c’était l’avocat des plaignantes Mohamed karout qui avait fait fuité ces résultats, en les montrant à des journalistes à la sortie d’un procès. « C’est un manque de respect à la déontologie des avocats. En ce qui concerne Bouachrine et sa famille, nous avons depuis le début voulu que les audiences soient publiques ».
Dans cette interview, El Moussaoui a également précisé de quels amis parlait Bouachrine quand il disait que certains se sont retournés contre lui. « Il faisait allusion à Ramid… Qui bien qu’il soit un ministre chargé des droits de l’homme s’est permis d’envoyer des Pvs de police à des responsables gouvernementaux et à des journalistes pour gagner leur sympathie ».