Khalid Safir pressenti pour succéder à Benchaâboun à la tête de la BCP

Selon plusieurs sources concordantes, l’ancien Wali de Casablance, Khalid Safir, serait le successeur désigné de Mohamed Benchaâboun en tant que PDG de la BCP. Une nomination qui devrait être actée incessamment, même si on ne connait pas encore le mode de désignation du nouveau patron du Groupe Banque Populaire, dont le dernier, Benchaâboun, avait été nommé par le roi Mohammed VI en 2008.  
En effet, en avril 2014, l’Etat avait cédé aux Banques Populaires régionales (BPR) le reliquat de la part de sa part dans le capital de la Banque Centrale populaire (BCP), soit 6,0187%. Par conséquent, l’État ne garde qu’une action ainsi que son poste au Conseil d’administration de la BCP et au comité directeur du Crédit Populaire du Maroc (CPM).
Lire aussi:Portrait: Mohamed Benchaâboun, le nouveau ministre de l’Economie et des Finances
Polytechnicien et commis de l’Etat
Lauréat de l’Ecole polytechnique de Paris (1991), Khalid Safir a entamé sa carrière au ministère de l’Equipement en qualité de chef de la division de la gestion financière du port de Casablanca en 1993, avant d’intégrer, en 1995, le Ministère des Finances en qualité de chargé d’études, puis de Directeur au même département à partir de 1998.
En 2006, il est nommé Gouverneur de la préfecture d’arrondissements d’Al-Fida-Mers-Sultan, puis Gouverneur de la préfecture d’arrondissements de Casablanca -Anfa en 2009, avant d’être nommé, en 2011, secrétaire général du Ministère de l’Economie et des Finances.
Lire aussi: Casablanca: lancement du programme d'appui de la Banque mondiale de 172 millions d'euros
En 2013, ce natif de Settat en 1967 occupe le poste de Wali de la Région du Grand Casablanca et Gouverneur de la préfecture de Casablanca, puis Wali de la Région de Casablanca-Settat et Gouverneur de la préfecture de Casablanca, le 13 octobre 2015, suite à l’entrée en vigueur du nouveau découpage du Royaume.
En 2017, le roi Mohammed VI le nomme Wali, Directeur Général des Collectivités Locales.