Insuffisance rénale: une pénurie de médicaments menace la vie d’un million de Marocains

982

Près d’un million de Marocains atteint d’insuffisances rénales se trouvent dans une situation alarmante suite à une pénurie de médicaments au niveau du CHU Ibn Rochd de Casablanca.

La situation est plus critique pour les malades qui viennent de bénéficier d’une greffe de reins. En cause: les médicaments qui aident leur corps à stabiliser les fonctions rénales et à réduire le risque de rejet sont en rupture injustifiée. Selon Al Massae dans son édition à paraitre le 17 novembre.

Il est principalement question du «Neoral», un médicament prescrit dans le traitement des insuffisances rénales.

Certains malades pointent du doigt le refus de l’État de traiter avec des laboratoires qui proposent ces médicaments à des prix très élevés. Et de rajouter que l’État serait en train d’attendre qu’un laboratoire produise un médicament générique à moindre prix. Cette option serait à écarter du fait qu’aucune action n’a été entreprise dans ce sens par les laboratoires pharmaceutiques.