HCP: Ahmed Lahlimi envisage de prendre sa retraite en 2020

Ahmed Lahlimi Alami, Haut-commissaire au Plan. (c)DR

Après plus de 60 ans au service de la statistique, le statisticien du Royaume Ahmed Lahlimi s’apprête à prendre sa retraite de la tête du Haut-Commissariat au Plan (HCP) en 2020, a-t-il déclaré ce vendredi 8 novembre au Parlement.

 

S’exprimant devant la Commission des finances et du développement économique de la Chambre des représentants dans le cadre de l’examen du projet de budget du HCP dans le cadre du Projet de loi de finances (PLF) 2020, Ahmed Lahlimi a annoncé son intention de prendre sa retraite en 2020.

Géographe économiste de l’Université de Bordeaux, Lahlimi a occupé les postes de ministre chargé des Affaires générales du gouvernement, de l’Economie sociale, des PME et de l’Artisanat dans le gouvernement de l’Alternance dirigé par Abderrahman Youssoufi, avant d’être nommé en octobre 2003 au Haut-commissaire au plan.

Un grand commis de l’Etat

Après 17 ans à la tête de cette institution chargée de la production d’analyses conjoncturelles et de la publication des statistiques économiques et sociales officielles du Maroc,  cet homme au parcours plus que riche décide enfin de décrocher.

L’octogénaire, natif de Marrakech, a occupé d’innombrables postes durant son long parcours. Auparavant, Directeur des études techniques et économiques à la Caisse nationale de crédit agricole (CNCA), Secrétaire général du ministère du Tourisme puis du ministère du Plan et après de Directeur général adjoint à la CNCA et Directeur général du Secrétariat général de l’Union Arabo-africaine, Ahmed Lahlimi a également été Directeur de cabinet, en 1983, du Premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires, Abderrahim Bouabid.

De 1958, année durant laquelle il a commencé ses premières études de terrains en tant qu’étudiant, à 1963 il a été l’un des principaux dirigeants de l’Union nationale des étudiants du Maroc (UNEM).