Quand Hassan II voulait faire la guerre à l’Espagne

9277

Un document confidentiel, qui vient d’être dévoilé par le Département d’État américain, fait savoir que le roi Hassan II avait l’intention de mener une guerre contre l’Espagne, alors puissance occupante au Sahara.

Le département d’État américain vient de dévoiler une conversation confidentielle datant du 4 octobre 1975 à Washington entre Henry Kissinger, ancien conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, et le ministre espagnol des Affaires étrangères, Pedro Cortina. Les échanges entre les deux responsables révèlent que le roi Hassan II avait l’intention d’attaquer militairement l’Espagne au Sahara.

« Nous avons des informations concernant une éventuelle attaque marocaine au Sahara. Je veux que vous sachiez que nous avons exhorté le roi du Maroc à ne pas le faire (…) Nous l’avons mis en garde et l’avons exhorté à négocier, tout comme je vous exhorte à négocier », s’adresse Kissinger au MAE espagnol.

Pedro Cortina répond en exprimant la volonté de l’Espagne de « négocier » également, tout en insistant sur le maintien de « la forme d’un référendum sur l’autodétermination avec des garanties de négocier et de donner satisfaction aux différentes parties. L’autodétermination ne signifie pas l’indépendance, bien que ce soit l’une des options possibles ».

 

Les reproches de l’Espagne aux Américains

Par la suite, Cortina déplore la vente d’armes américaines au Maroc. « C’est très important parce qu’en lui fournissant des armes américaines, vous avez une capacité d’influence que les autres n’ont pas. Il a aussi des armes de l’Union soviétique », souligne-t-il. Le responsable américain réagit: « Nous ne lui avons pas donné beaucoup d’armes, environ 20 millions de dollars ».

Cortina s’inquiétait de la « nervosité » du roi Hassan II. « Le roi est devenu récemment très nerveux, selon nos informations, parce qu’il veut résoudre ce problème (le Sahara) par ses propres compétences diplomatiques et sans l’aide des partis politiques ou de l’armée », explique le ministre espagnol à Henry Kissinger.