Élections CGEM. Discours d’adieu de Meriem Bensalah

La présidente sortante de la CGEM a fait le bilan de son double mandat et se dit satisfaite du travail qu’elle a accompli.  
En marge de l’élection du nouveau patron de la CGEM, la présidente sortante, Meriem Bensalah a tenu un discours d’adieu devant les membres de la confédération. La patronne des patrons a rappelé les événements majeurs de ses deux mandats (2012 à 2018). Elle a évoqué les priorités stratégiques qu’elle avait soumises au gouvernement. « Nos demandes formulées au gouvernement ont poussé au rétablissement de la confiance dans les milieux des affaires et à instaurer une bonne gouvernance », a-t-elle défendu son bilan.
Pour ce qui est de la relation avec l’administration, Meriem Bensalah a précisé qu’elle a œuvré pour la dématérialisation des procédures administratives et pour la transparence des procédures. « J’ai tout fait pour que les investisseurs n’aient plus à perdre beaucoup de temps dans les démarches administratives », a-t-elle martelé. À la fin de son allocution, Meriem Bensalah a expliqué que son expérience à la tête de la CGEM l’a aidé au niveau personnel, se félicitant d’avoir rénové profondément la confédération. « I did the job », a-t-elle conclu son speech.