Le premier ministre français Edouard Philippe, un habitué du Maroc

Le nouveau premier ministre français connait bien le Maroc. En 2016, lorsqu’il était maire du Havre, il avait signé un protocole d’amitié avec la ville de Tanger.

Le nouveau premier ministre français Edouard Philippe est un habitué du Maroc. Le député de la septième circonscription de Seine-Maritime s’est plusieurs fois rendu dans le royaume, sa dernière visite remontant à octobre dernier. A l’époque maire de la ville portuaire du Havre, il a signé, le 27 octobre 2016, un protocole d’amitié avec Tanger, en présence du maire de la ville du Détroit Bachir Abdellaoui. Le nouveau chef du gouvernement français a déclaré à cette occasion: «C’est la géographie qui est à l’origine de la création des deux villes. Tanger, c’est la porte ouverte vers l’Afrique, Le Havre, la porte ouverte sur l’Atlantique Nord et l’Amérique. Elles sont tournées vers l’international. Les enjeux à relever sont les mêmes. La France et le Maroc ont toujours eu des relations denses et amicales».

Edouard Philippe avait alors profité de sa visite à Tanger pour pousser les entreprises normandes à investir dans la ville du nord. «Les entreprises havraises et normandes ont vocation à travailler sur le sol marocain, et à l’inverse nous pouvons être un terrain d’opportunité pour l’ensemble de ceux qui vivent à Tanger», avait-il encore déclaré. Mais l’idée de nouer un partenariat avec Tanger ne date pas de 2016. Philippe avait déjà posé les pieds à Tanger en 2014, où il avait prit part aux Forum MEDays, comme l’a rappelé le président du think tank Amadeus, Brahim Fassi Fihri, organisateur des MEDays, sur sa page Facebook. Edouard Philippe a été nommé ce lundi 15 mai premier ministre par le président français Emmanuel Macron.

Félicitations à Édouard Philippe , nouveau Premier Ministre français, que j'ai eu le plaisir d'accueillir aux MEDays….

Publiée par Brahim Fassi Fihri sur Lundi 15 mai 2017