Du journalisme à la diplomatie, qui est Latifa Akharbach, la nouvelle patronne de la HACA?

284

Le roi Mohammed VI a reçu, lundi 3 décembre au Palais royal de Rabat, Latifa Akharbach pour la nommer à la tête de la Haute autorité de la communication audiovisuelle. Retour sur le parcours de la nouvelle patronne de la HACA.
La nouvelle présidente de la Haute autorité du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle, Latifa Akharbach est née en 1960. Elle est actuellement et depuis février 2016, ambassadeur du Maroc à Tunis et gère aussi les affaires de l’ambassade du Maroc en Libye depuis la fermeture de l’ambassade du royaume à Tripoli.
Elle a été auparavant nommée ambassadeur en Bulgarie et en Macédoine en 2013. Entre 2007 et 2013, elle était Secrétaire d’État auprès du ministre des affaires étrangères et de la coopération. Akherbach a enseigné dans le domaine des médias pendant plus de 20 ans avant de devenir directrice de l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC) de Rabat en 2003, poste qu’elle a occupée jusqu’en 2007, année où elle a été nommée directrice générale de la radio nationale.
Lire aussi : Mohammed VI nomme Latifa Akharbach à la tête de la HACA
Elle est coauteur de plusieurs livres, notamment «Femmes et médias» et «Femmes et politique». Elle avait publié plusieurs articles et études sur les médias et la communication. Elle est lauréate de l’Institut supérieur de journalisme et titulaire d’un doctorat en Sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris II en 1988. Latifa Akherbach est mariée et mère de trois enfants.