Chiens dangereux: vers une interdiction totale

5178

L’interdiction des chiens dangereux entre en vigueur dès ce vendredi 29 juin 2018. Le texte de loi a été préparé par le ministère de l’Intérieur et celui de l’Agriculture.
À partir de ce vendredi 29 juin 2018, plusieurs races de chiens jugés dangereuses seront interdites, rapporte Al Akhbar du 29 juin. Le secrétariat général du gouvernement a donné une priorité à ce décret préparé par Abdelouafi Laftit, le ministre de l’Intérieur et Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture.
Ce projet de loi fixe une longue liste qui englobe plusieurs races de chiens au vu de leurs morphologies, et leur  férocité qui peut constituer un danger pour l’homme. À partir de l’entrée en vigueur de cette loi, l’adoption, l’entrainement, l’importation, l’exportation et le dressage de ces chiens seront complètement interdits.
Selon la même source, les propriétaires de ces races «bannies» par le projet de loi risqueront des peines allant jusqu’à six mois de prison et des amendes qui s’élèvent à 20 000 dirhams. Parmi les chiens désormais interdits, on retrouve les pitbulls, les bulldogs et les chiens loups.