Cannabis thérapeutique: le PAM interpelle le ministre de la Santé

La légalisation cannabis à des fins médicales, reste un sujet très sensible dans le royaume. Cette épineuse question, qui fait l’actualité à l’étranger, a été relancée dans la Chambre des conseillers par le PAM. Le Parti de Mohamed Cheikh Biadillah fait de son mieux pour transformer cette plante en or vert. Les détails. 

Le ministère de la Santé va-t-il donner son feu vert pour l’expérimentation du cannabis thérapeutique, tout comme la France? Mohamed Cheikh Biadillah, médecin et parlementaire du PAM, n’a pas hésité à aborder le sujet dans une question écrite envoyée au nouveau ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb.

Cheikh Biadillah a sondé le nouveau ministre de la Santé sur la possibilité d’utiliser le cannabis à des fins thérapeutiques et médicales, tout en précisant que certains professeurs universitaires ont réussi à extraire du cannabis marocain les mêmes substances utilisées dans la fabrication de plusieurs médicaments en Europe et en Amérique du Nord.

Mohamed Cheikh Biadillah a également indiqué cette possibilité peut mener le royaume à conclure des partenariats avec beaucoup de laboratoires du monde entier. Biadillah n’a pas manqué de préciser que l’utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques est devenue monnaie courante dans plus de 30 pays, tels que le Canada et les États-Unis.

La plante miracle

Le principal ingrédient psycho-actif du cannabis est le THC (delta-9-tétrahydrocannabinol). Il s’agit d’un type de « cannabinoide », une substance chimique qui agit en particulier sur les cellules du système nerveux central de notre corps.

Selon plusieurs études, le cannabis aide à soulager et maîtriser les symptômes, et les effets secondaires de plusieurs maladies, comme le cancer. La plante est très prisée pour ses qualités antalgiques, antispasmodiques, et anti-inflammatoires.

Selon le dernier rapport de l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS), le Maroc est le premier producteur et exportateur de cannabis (Haschich) dans le monde. Cependant, sa légalisation et son utilisation à des fins thérapeutiques et médicales reste une question très sensible dans le royaume.

Notons qu’en France, l’Assemblée nationale a voté récemment en faveur de l’expérimentation du cannabis thérapeutique. Le Maroc va-t-il suivre les traces de son premier partenaire économique? Il est à rappeler qu’en 2015, des élus du PAM ont déposé une proposition de loi visant à légaliser le Cannabis à des fins médicales. Cependant, le parlement n’avait pas donné suite au projet des PAMistes, qui rêvent de transformer le cannabis de Kétama en or vert.