Ben Adelkader: «Nous nous sommes séparés de 3.000 fonctionnaires fantômes»

D.R

Intervenant lors du Forum de la MAP, le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de la réforme de l’Administration et de la fonction publique a expliqué les grandes lignes du modèle de réforme que souhaite appliquer le gouvernement, se félicitant de s’être séparé de 3.000 fonctionnaires fantômes depuis 2012.
Invité au forum de la MAP, le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de la réforme de l’Administration et de la fonction publique, Mohamed Ben Abdelkader a déclaré que la fonction publique s’est séparée de plus de 3000 fonctionnaires fantômes depuis 2012.
Selon lui, il ne s’agit que d’une simple application de la procédure, rappelant que les départements ministériels effectuent un recensement auprès des différents services et envoient la liste de leur personnel au ministère des Finances afin qu’il procède aux vérifications nécessaires.
Le ministre a également indiqué que «la réforme de l’administration est l’affaire de l’Etat et non seulement des services administratifs, d’autant plus qu’elle est le pilier du développement des structures du pays», faisant observer que le Maroc est sur la voie d’instaurer un nouveau modèle de réforme basé sur le principe de service public.
Le ministre USFP a profité de son intervention pour expliquer les caractéristiques de la nouvelle réforme que compte introduire le gouvernement actuel. Selon lui, le modèle de réforme espéré se base «sur la proximité, se distingue par l’efficacité, la compétence, la transparence et la reddition des comptes et s’appuie sur la probité, avec comme perspective la mise en place d’une administration efficiente et proche du citoyen».