Attijari wafa Bank et Bank of China renforcent leur partenariat

329

C’est en marge du FOCAC SUMMIT 2018 (Forum on China Africa Cooperation) tenu les 3 et 4 septembre à Beijing, que le Groupe Attijariwafa bank et la Bank Of China, ont signés un nouveau Mémorandum d’Entente en vue de renforcer leur coopération dans différents domaines. Les détails.
 La cérémonie s’est déroulée au siège de Bank of China à Pékin où Mohamed El Kettani, Président directeur général du groupe Attijariwafa bank et  LIU Liange, CEO de Bank of China ont procédé à la signature du Mémorandum en présence de plusieurs hauts responsables des deux banques.
À cette occasion, Mohamed El Kettani a déclaré : « Ce Mémorandum est un nouveau jalon dans le partenariat qui nous lie au groupe Bank of China. C’est un partenariat exemplaire qui se renforce d’année en année et vient symboliser la force et la solidité des liens entre la Chine, le Maroc et les autres pays africains (…). Cette initiative revêt un caractère stratégique et couvre 3 continents, dont l’Afrique. »
En effet, cet accord stratégique vise le renforcement des relations par l’intensification des échanges d’informations, l’identification de projets d’intérêt commun et l’assistance mutuelle pour la compréhension et l’approche des marchés. Les deux parties s’accordent à partager leur expertise en matière de gestion des risques dans les pays et régions qui exigent un niveau élevé de vigilance et de due diligence.
Les deux parties prennent acte de l’extrême importance de l’Initiative « One Belt One Road » qui recèle de multiples opportunités pour la Chine, le Maroc et les autres pays africains. À cet égard, les deux institutions conjugueront leurs efforts en vue d’assister les opérateurs chinois et africains qui participeront dans des projets inscrits sous cette initiative.
La recherche et le financement conjoint au Maroc et dans les autres pays africains des projets dans les infrastructures, les énergies nouvelles, l’industrie automobile, la construction et la logistique, les ports, les aéroports, etc. Enfin, les deux parties s’engagent à l’utilisation de la devise chinoise RENMINBI en encourageant les transactions libellées en RMB.